Projection de « Révolutions islandaises » le 5 juillet

Mercredi 5 juillet 2017

17h

Amphithéâtre Furet

105, boulevard Raspail – Paris 75006

A la fin de l’année 2008, le krach des trois plus grandes banques nationales entraînaient l’Islande, petite île de 320 000 habitants, vers une quasi-faillite inédite. Ces événements ont ouvert une longue période de profonde crise non seulement économique et sociale, mais aussi institutionnelle et politique. Près de 10 ans après le krach, le film documentaire « Révolutions islandaises » revient sur la situation d’une Islande qui avait quelque peu disparu des radars médiatiques jusqu’en avril 2016, avec les révélations des « Panama papers », qui ont douloureusement réouvert les plaies.
Alors que l’économie est repartie et que le pays s’est plutôt bien sorti de la crise grâce à ses ressources naturelles – pêche, hydroélectricité…- y compris le développement sans précédent d’un tourisme de masse qui n’est pas sans poser de problèmes, il est beaucoup plus difficile de parler d’une sortie de crise sur le plan politique : les partis qui ont contribué à la faillite su système bancaire sont revenus aux affaires dès 2013, et une nouvelle contestation gronde qui porte un nom : le parti pirate. Cette nouvelle formation cherche à renouveler profondément les codes de la politique en donnant un coup de jeune à la participation démocratique. Le scandale des Panama papers va les aider dans leur ascension en accentuant le discrédit déjà profond de la classe politique au pouvoir, forçant le premier ministre à démissionner et entraînant des élections législatives anticipées à l’automne  2016 après des élections présidentielles déjà prévues en juin. Au sommet de sa popularité, les pirates sont crédités de 40 % dans les sondages. Ils seront loin d’un tel score au final, 15 %, mais ils triplent néanmoins leur représentation et secouent l’establishment.
Le documentaire revient sur ce phénomène du parti pirate mais aussi sur les autres aspects iconoclastes de la politique en Islande, l’implication des artistes, sur les mobilisations de rue, qui donnent une image en décalage profond avec la vie politique française. Le film confronte ainsi la sortie de crise sur le plan économique et la persistance d’un malaise profond, d’une sorte de révolution inachevée depuis le krach bancaire, qui ouvre sur un horizon incertain. Fruit de la collaboration d’un chercheur en science politique et d’un documentariste, Révolutions islandaises intègre les apports de chacun tout en essayant de rendre intelligible et vivant le portrait de cette île fascinante et si particulière.

Yohann Aucante est chercheur à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS-Paris), spécialiste des pays nordiques.
Nils Aucante est journaliste-réalisateur, il a réalisé plus d’une trentaine de documentaires à travers le monde.

Données techniques : 
France, 2017
Durée: 33min 12sec
Full HD 1920 – 1080 
25FPS

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *