Vendredi 22 mai 2015 – Journée : « Justice : état des savoirs (2). La justice sous le regard des sciences sociales »

api

Création originale (dessin d’audience) : Astrid de La Forest

Vendredi 22 mai
9h-18h
Amphithéâtre François Furet
EHESS
105 Boulevard Raspail
75006 Paris


Ouverture de la journée Christiane Taubira, garde des Sceaux, ministre de la Justice, et Pierre-Cyrille Hautcœur, président de l’EHESS.

Suite au succès de la première journée « Justice : état des savoirs » organisée l’an passé, le Ministère de la Justice et l’EHESS ont souhaité renouveler cette opération en 2015 avec l’organisation d’une nouvelle journée d’études « Justice : état des savoirs. La justice sous le regard des sciences sociale ».

Cette journée a pour objectif de concrétiser l’une des orientations politiques de la ministre de la Justice visant à fonder les politiques publiques judiciaires sur les connaissances et donc à promouvoir la constitution de savoirs scientifiques et professionnels et l’évaluation des politiques et dispositifs mis en place.

L’École des hautes études en sciences sociales, lieu d’interdisciplinarité où de nombreuses recherches portent sur le droit et la justice, en particulier au sein du Programme de recherche interdisciplinaire « Terrains du droit », a souhaité inscrire dans la durée cette collaboration. Cette journée sera l’occasion de poursuivre le dialogue entre les chercheurs en sciences humaines et sociales et les acteurs de la justice sur des thèmes renouvelés (la place des victimes, les usagers de la justice protectionnelle, la féminisation des métiers de justice, nouvelles technologies et pratiques professionnelles).

L’exposition photographique « Objets sous contraintes » de Jean-Robert Dantou (Agence VU’, Chaire CNSA-ENS Handicap psychique et décision pour autrui) sera visible pendant la journée.


PROGRAMME

8h30-9h : Accueil des participants
9h-9h15 : Ouverture par M. Pierre-Cyrille Hautcoeur, Président de l’EHESS
9h15-9h30 : Allocution de Mme Christiane Taubira, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice

9h30-9h45 : Perspectives internationales sur la recherche dans le domaine de la justice, par Liora Israël, sociologue, maîtresse de conférences à l’EHESS, CMH.

9h45-11h15 : Table ronde 1. Les voies judiciaires pour la victime : action collective et action individuelle
Animatrice : Sandrine Zientara, magistrate, directrice de la Mission de recherche Droit et Justice
« Les débats doctrinaux autour de la place de la victime au procès pénal » par Nicolas Dodier, sociologue, directeur d’études à l’EHESS, LIER-IMM, directeur de recherche INSERM.
« De la réparation individuelle à l’élaboration d’une cause collective. L’engagement judiciaire des victimes du Distilbène« , par Emmanuelle Fillion, sociologue, professeure à la Maison des sciences sociales du handicap, EHESP, Centre de recherche sur l’action publique en Europe.
« Place de la victime dans le procès pénal : convergence du droit européen et du droit français« , par Caroline Lacroix, juriste, maîtresse de conférences, Université de Haute Alsace.
« Entre sacrifice et vengeance. Pour une histoire du concept de victime« , par Emmanuele Coccia, philosophe, maître de conférences à l’EHESS, CRAL.
Discutant : Me Thierry Dalmasso, avocat.

11h15-11h30 : Pause

11h30-12h45 : Table ronde 2. Les usagers de la justice professionnelle
Animateur : Didier Torny, sociologue, directeur de recherche INRA.
« La judiciarisation du soin sans consentement.  Une perspective socio-historique« , par Benoît Eyraud, sociologue, maître de conférences à l’université de Lyon 2, centre Max Weber.
« Le procès des tutelles : conditions et traitement judiciaire des contestations« , par Julie Minoc, sociologue. Doctorante au Printemps, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, chaires CNSA-ENS Handicap psychique et décision pour autrui.
Discutant : un magistrat

12h45-14h : Panier repas (salle 7 et 8)

14h-15h15 : Table ronde 3. La féminisation des métiers de justice
Animatrice : Sophie Pochic, sociologue, chargée de recherche CNRS, CMH.
« La féminisation des personnels pénitentiaires : entre transgression et conformation » par Cécile Rambourg, sociologue, CIRAP-ENAP.
« Les luttes des premières avocates au tournant du siècle (19e-20e) » par Juliette Rennes, sociologue, maîtresse de conférences à l’EHESS, CEMS.
Discutante : Marie-Françoise Lebon-Blanchard, haut fonctionnaire en charge de l’égalité des droits, présidente de l’Association « femmes de justice ».

15h15-15h30 : Pause

15h30-17h : Table ronde 4. Nouvelles technologies et transformation des pratiques professionnelles
Animatrice : Béatrice Fraenkel, anthropologue, directrice d’études à l’EHESS, CMH.
« Adaptation de l’avocat pénaliste aux nouvelles technologies« , par Hugues-Jehan Vibert, docteur en droit, chef de projets TIC au ministère de la justice.
« Le cahier électronique de liaison et les transformations du métier de surveillant de prison« , par Gilles Chantraine, sociologue, chargé de recherche CNRS, CLERSE.
Discutant : un greffier en chef

17h-17h30 : Conclusion par Bernard Harcourt, professeur de droit à l’université de Columbia, directeur d’études à l’EHESS.
17h30 : Clôture par Monsieur Eric Lucas, Secrétaire générale du ministère de la justice.


Inscription obligatoire
: http://www.informations-publiques.fr/forms/index.php?sid=91112&lang=fr

Pour en savoir plus :
– Les captations vidéos de la première journée « Justice : état des savoirs », le 23 mai 2014 : https://www.canal-u.tv/producteurs/ehess/conferences/justice_etat_des_savoirs

– Le site du PRI « Terrains du droit » : http://terrains-du-droit.ehess.fr


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *